Rénovation électrique

Rénovation électrique : par où commencer ?

La rénovation d’une installation électrique n’est pas une chose à prendre à la légère. Sortir sa boîte à outils et se lancer à la tâche n’est pas suffisant. Ce type de travaux nécessite une certaine préparation préalable. Afin de mieux comprendre le processus de rénovation d’électricité d’une maison, découvrez les différentes étapes à suivre.

Faire un diagnostic de l’installation

La première étape à suivre pour une rénovation électrique concerne le diagnostic de l’installation. Réalisé par un spécialiste des travaux électriques, le diagnostic électrique permet de connaître l’état actuel de l’installation. De plus, un diagnostic de qualité va souligner trois points importants.

Ces derniers concernent l’état général de l’installation ainsi que ses composants, les risques et dangers de l’installation. Sans oublier les suggestions de mise aux normes et de rénovation. Il est à noter que le diagnostic électricité est un document obligatoire en cas de vente d’une maison. Il doit être fourni par le vendeur et inséré au dossier de diagnostic technique de l’habitation en vente.

Ainsi, si on veut vendre un bien dont l’installation électrique semble ancienne, ce diagnostic est nécessaire pour connaître la portée des travaux.

L’élaboration des plans d’installation

Il est indéniable qu’une rénovation électrique ne s’improvise pas. Une fois que l’étendue des défauts est identifiée, on doit ensuite travailler sur un plan pour la nouvelle installation électrique. Bien sûr, une mise aux normes implique souvent certains travaux comme le changement des câbles et des fils électriques.

D’autant plus qu’il faudra remplacer certains équipements électriques et ajouter d’autres éléments obligatoires tels que les interrupteurs. Le mieux est de préparer l’ensemble des modifications sur un plan bien précis. Cela permet de visualiser le résultat final après la rénovation.

Il faut préciser que le plan électrique est un document détaillant avec précision toutes les composantes d’une installation électrique. Ces dernières concernent les prises, les points d’éclairage, les interrupteurs, les câbles, etc.

La dépose de l’ancienne installation

Avant d’installer la nouvelle, on doit d’abord démonter la précédente installation. Il est à noter qu’en matière de rénovation de l’électricité d’un logement, le démontage de l’ancienne installation électrique est parfois plus difficile que la rénovation en elle-même.

Toutefois, afin d’enlever les équipements qui ne sont plus aux normes, il est primordial de couper en amont le courant. Le diagnostic électrique permet de connaître tous les équipements qu’il faut enlever et ceux qu’on doit garder.

Dans le pire des cas, il est possible qu’on soit obligé de démonter les câbles ainsi que les fils électriques. En effet, leur dépose peut prendre du temps, car on doit non seulement les déconnecter, mais également faire leur repérage.

A lire aussi :  Tout ce que vous devez savoir pour choisir votre constructeur de maison clé sur porte

L’étape de la rénovation

Après avoir démonté l’ancien matériel, il ne reste plus qu’à s’attaquer à l’installation du nouveau matériel électrique. Dans cette étape, le plan d’installation est d’une grande utilité afin de mettre l’électricité aux normes.

Pour ce faire, il faut d’abord repérer et marquer les différents équipements de l’installation. Ensuite, on introduit les gaines et d’y glisser les fils électriques. Puis, on installe les équipements et on les relie entre eux.

Il ne faut pas oublier de changer le tableau électrique et de vérifier son fonctionnement. Enfin, il n’y a plus qu’à raccorder l’installation électrique à la prise de terre. En outre, une telle opération nécessite parfois le recours à différents artisans.